Travailler aux Etats-Unis

Nombreux sont les français qui contactent notre équipe dans le cadre d’un visa de travail aux Etats-Unis. Le visa H1-B étant le plus courant, nous avons donc décidé d’écrire un article à ce sujet afin de vous éclairer.

Augmentez vos chances de trouver un emploi aux US grâce à nos listings d’entreprises américaines recrutant des salariés français

Tout d’abord, sachez que le visa H1-B n’est pas le visa le plus facile à obtenir, mais rappelons tout de même que des milliers de français partent travailler et donc vivre aux Etats-Unis chaque année avec ce visa.

Face à ce constat, la première chose que nous vous conseillons de faire est de vous renseigner au préalable pour savoir si l’entreprise dans laquelle vous travaillez actuellement ne dispose d’un siège social ou d’une succursale sur le territoire américain. Vous pourriez, en fonction du poste que vous occupé et de votre diplôme, demander une mutation interne et travailler aux Etats-Unis avec un visa L.  Le visa L est demandé par l’entité américaine, si vous remplissez les critères d’éligibilité et que votre recrutement est justifié convenablement par  l’entreprise, les probabilités de refus sont moindres (même si il n’y a jamais aucune certitude pour l’obtention de quelques visas que ce soit !).

Le visa H1-B est le visa des employés qualifiés par des études ou par une expérience professionnelle reconnue. Pour pouvoir demander un visa H1-B, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Etre au moins titulaire d’un Bachelor’s US d’une université accréditée en adéquation avec la « fonction spécialisée »
  • Etre titulaire d’un diplôme étranger équivalent ou supérieur au Bachelor’s (bac +4) en adéquation avec la « fonction spécialisée
  • Détenir une licence ou une certification illimitée de l’Etat qui vous autorise à pourvoir la « fonction spécialisée »
  • Disposer d’un niveau, d’une formation ou d’une expérience professionnelle continue dans la spécialité équivalant à un niveau Bachelor’s au minimum, et avoir une reconnaissance de l’expertise dans la spécialité en question en ayant occupé des postes à responsabilités directement liés à la spécialité.

Vous êtes éligible à ce visa ? Vous devez à présent trouver un sponsor. Ce sponsor est une entreprise qui devra à son tour apporter bon nombre d’éléments justifiant le recrutement d’un salarié étranger plutôt qu’un salarié américain. Sur cet aspect, et à la différence des européens, les américains sont très soucieux de combler la demande sur le territoire avant faire appel à des ressources étrangères.
Sachez que le fastidieux et coûteux process lié à ce type de visas décourage grandement les entreprises américaines à recruter des étrangers. A l’inverse, quelques entreprises américaines sont rodées sur la mécanique et recrutent annuellement des employés étrangers. Ne perdez donc pas de temps en allant sur les sites de recherche d’emplois et en postulant en masse : ciblez vos envois de cv à destination d’entreprises qui seront susceptibles de vous sponsoriser.

Si vous trouvez une entreprise intéressée de vous recruter, celle-ci devra initier des démarches, le dépôt des dossiers H1-B se faisant tous les ans à partir du 1er avril, votre dossier doit donc être prêt à ce moment-là.

Les étapes pour faire votre demande de visa H-1B :
L’entreprise prête à vous recruter doit déposer une requête via le formulaire I-129 auprès des Services d’Immigration Américains (USCIS). Après approbation de la requête, l’employeur reçoit le formulaire I-797, « Notice of Approval »
Dès réception de ce formulaire I-797, vous devez appelez l’ambassade des Etats-Unis à Paris qui vous fixera un rendez-vous pour une interview de visa à la section consulaire. N’oubliez pas de spécifier le numéro de référence, mentionné sur le formulaire I-129 / I-797.

Les autorités américaines attribuent 65 000 visas H1-B par an auxquels s’ajoutent un quota de 20 000 visas supplémentaires pour les étrangers titulaires d’un MBA effectué dans une université américaine. Lorsque les demandes de visas dépassent le quota, une loterie est mise en place. Si vous obtenez votre visa H1-B, sachez que vous ne pourrez commencer à travailler pour votre employeur aux Etats-Unis qu’à compter du mois d’octobre. Le visa H1-B est délivré pour une période de 3 ans renouvelable jusqu’à 6 ans.

Les accompagnants (conjoint, enfants) du titulaire du visa H1-B seront quant à eux titulaires d’un visa H4 qui ne leur permettra pas de travailler.

Le visa H1-B est délivré pour l’employeur en ayant fait la demande. Si vous changez d’employeur, le principe de portabilité (‘portability’) vous permettra de pouvoir continuer à travailler aux Etats-Unis, le nouvel employeur devra alors faire une demande de transfert au BICS. En revanche, si vous vous faites licencié sans avoir trouver un autre employeur, vous aurez 10 jours pour quitter le territoire !

Pour finir, si  le visa H1-B est tellement convoité c’est qu’il permet d’aboutir sur l’obtention de la Green Card. De surcroît si votre visa H1-B arrive à expiration et que vous avez effectué une demande de Green Card plus de 365 jours avant, vous pourrez demander une extension de votre visa au-delà des 6 années maximales de validité relatives à ce visa.

Vous êtes éligible au visa H-1B? Alors ne perdez pas de temps et postulez directement auprès des entreprises américaines qui recrutent des salariés français grâce aux listing mis à disposition sur notre site et mis à jour annuellement!